INTERVIEW , PERCY SE LIVRE SUR SA MIXTAPE « INTERCOURS »

Percy nous présente « INTERCOURS » , sa nouvelle mixtape.

Depuis le début de l’année, Percy semble vouloir sortir de ses retranchements car il n’arrête pas d’enchainer la sortie des titres & projets sans avoir des limites sur le style musical mais aussi de multiplier des prestations entre Kinshasa, Paris & Bruxelles.

Percy revient après ses deux dernières dates réussies à Kinshasa, (Festival Air D’ici à la Halle de la Gombe et le Festival Red One  à Plaza Village) avec une mixtape à multiple couleurs artistiques intitulé « Intercours »; dans les bacs depuis le 29 Septembre 2017 dernier.

Pour en savoir plus sur ce projet de 12 titres dont 11 sont en téléchargement gratuit sur http://my.talents2kin.com, l’artiste a répondu à quelques questions de notre équipe rédactionnelle que nous vous invitons à lire ci-dessous.

Talents2kin : Première question, la plus évidente, pourquoi avoir intitulé ta mixtape « INTERCOURS » ?

Percy : Parce que je pense que c’est la période dans laquelle j’étais quand j’ai écrit ce projet. « INTERCOURS » c’est le moment qui sépare deux cours à l’école. Pour moi c’est pareil sauf que je suis à l’école de la vie et que la vie te donne des leçons après c’est à toi de les assimiler. J’aimais bien cette métaphore donc j’ai appelé mon projet comme ça parce que j’ai appris certaines choses dont je parle dans ce projet et je pense que j’en ai encore beaucoup à apprendre.

 

Talents2kin : Intercours est un projet ouvert a plusieurs styles musicales , peux ton dire que Percy est en intercours pour sa direction artistique ?

Percy : Non du tout je pense qu’Intercours c’est mon style musicale. En soit je vois la musique comme un tableau représentatif de ma vie , il y a plusieurs couleurs qu’on utilise pour peindre. Et l’assemblage de ces différentes couleurs forme un tableau uniforme. Je suis capable de faire plusieurs choses et j’essaie d’aller au bout de mes capacités à chaque projet tout en restant cohérent.

 

Talents2kin : Sur ce projet il y a pas beaucoup de feats ? On s’attendait à voir une collaboration avec Badi,qui est un peu votre mentor.

Percy : Y’en a principalement une avec SaMajesté qui est mon frère d’arme depuis de nombreuses années et producteurs sur 1/3 du projet. Oui la collaboration avec Badi beaucoup l’attendent depuis des années mais elle arrivera quand vous vous y attendrez le moins et d’une manière assez inédite. Je peux pas en dire plus pour le moment ( rires).

Talents2kin : Sur le titre « Tendresse » on te sent trop lover, tu fais le canard #lol peux-tu nous en dire plus ? C’est un message subliminal à une future reine quelque part dans le monde ?

 

Percy : (Rires) En fait c’est pas du tout une chanson d’amour si on écoute bien les paroles c’est plutôt même le contraire. Je dirais plus que c’est un appel à l’aide d’un amour déchu après si y’a une reine qui y répond là ça sera autre chose mais c’est un morceau que j’aime beaucoup parce que j’essaie d’y faire ressortir de la sensualité.

Talents2kin : Quel est ton top 3 du projet ?

Percy : Oulala c’est vraiment pas possible que j’en donne un parce que chaque morceau à sa propre histoire. Les gens peuvent selon leurs goûts musicaux mais moi j’y arriverai pas ce sont mes tous mes bébés.

Talents2kin : Et si tu devais dédier un titre à Kinshasa, ça sera lequel .

 

Percy : Mayele. Le discours de ce morceau a été fait pour nous ( Africains) c’est un hymne à l’indépendance à tout niveau de l’Afrique face à l’Occident.

Talents2kin : Peux-tu nous expliquer ta relation avec le public kinois?


Percy : C’était une première pour moi à Kinshasa. Je me suis senti adopté par le public Kinois surtout lors du Red One 2 ou une synergie s’est créé avec lui c’était vraiment spécial comme moment.

 

Talents2kin : Que penses-tu de la musique urbaine kinoise? Durant ton séjour, t’as cotoyé les acteurs de ce mouvement ?

Percy : La musique urbaine Kinois regorge de talents avec un bon nombre d’artistes et de Beatmaker de talents vraiment c’est fou. Je crois de l’extérieur on se rend pas toujours compte du potentiel artistique Kinois et Congolais en général. J’ai eut la chance d’en côtoyé certains de me retrouver en studio avec eux et bien discuter avec eux.

Talents2kin : Quel est selon Percy, la problematique de ce mouvement ?

Percy : La problématique je sais pas s’il y’en a une. Je pense juste qu’il manque un peu d’investissement dans le domaine en terme de structure et d’encadrements. Je pense qu’avec ça la musique urbaine du Congo peut se développer de manière exponentielle !

Talents2kin : Un dernier mot pour tes fans

Percy : Merci pour toute la force que vous me donnez. INTERCOURS est à vous usez en sans modération ! Méchant Méchant

72 Partages
Partagez72
Tweetez
+1
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :