AfrikNews

AFRIK / Derrière le doux sourire de Daphné , se cache un traumatisme suite à un viol sexuel

Derrière le doux sourire de Daphné, se cache un traumatisme suite à un viol sexuel

Elle est la figure montante de la musique pop- urbaine camerounaise, Daphné a fait des révélations tristes et choquantes sur sa vie intime.

Via les réseaux sociaux, la charmeuse a révélé des choses émouvantes s’agissant de son comportement à l’égard des hommes.

Hélas la « Oh papi » a été victime de viol durant son enfance. Drame qui a changé sa manière de se comporter.

À travers un long message publié sur les réseaux sociaux Daphné a éclairé la lanterne :

« J’ai  été violée quand j’étais enfant par quelqu’un dont je ne me souviens pas. J’ai vécu une série de dépressions, d’anxiété et de crises de panique et une détérioration de ma santé due au traumatisme que j’ai subi. Je souffre de cirse de panique et je vomis à chaque fois que j’essaie d’être dans l’intimité parce que je sens encore l’odeur forte de la sueur et des flashbacks de la scène » écrit-elle.

L’interprète de « Jusqu’à la gare » a signifié également qu’elle a été diagnostiquée en 2013, par peur elle refusa tout traitement en raison de sa peur de pénétrer quoi que ce soit dans son vagin.

« Dans mes anciennes relations, certains me soupçonnaient d’entre lesbienne et d’autres pensaient que j’étais liée par des conditions sataniques étant donné que je ne faisais pas l’amour. D’ailleurs, cela fait exactement 10 ans que je n’ai pas fait l’amour », a-t-elle écrit.

La star camerounaise a précisé aussi qu’elle souffrait de « vaginisme » et grâce à la thérapie, elle a pu surmonter les dépressions.

 » Je peux dire que je suis née de nouveau, prêt à être à nouveau une femme, affirmée, assumée, intrépide, pleinement autonome et responsable… »

Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *