News

Qui est Zara Tosta ?

156716090 10158829427686223 9073640573371676145 n

Zara Tosta , de son vrai Léonard Noél Tandu, est né le 21 janvier 1991 à Kinshasa en R.D. Congo (Zaire à l’époque), de parents congolais.

 

Il est quatrième et deuxième garçon d’une famille de 6 enfants dont 3 garçons et 3 filles. Encore ? l’école primaire du Groupe Scolaire du Mont Amba, la seule école qu’il a fréquentée durant son cursus scolaire, à 8 ans, il perd sa mère de suite d’une opération.

 

À cet âge, ne comprenant pas trop bien ce qui venait de se passer, c’est sous la tutelle de ses frères et sœurs qu’il a passées cette épreuve, avant que son père, médecin et professeur d’université, ne mette fin ? sa vie de veuf. En grandissant, c’est par son ainé que Zara découvrait la musique et principalement celle de son pays, le n’dombolo. Au fil du temps, il se découvrait dans ce milieu, en free-stylant avec ses amis juste pour passer le temps, de là est venu son premier texte réfléchit fortement inspiré
par la perte de sa mère dans son enfance et aussi du rappeur Youssoupha, qui est pour lui une idole.

< Après la perte de ma mére dans mon enfance. Je me rappelle des grands vents hip-hop durant mon adolescence, Berc? dans la musique congolaise, le « n’dombolo », la rumba, par sa cadence, L’engouement de la culture urbaine en Afrique (chez moi) comme en France, Les grands noms de la musique en alternance Les rythmiques en abondance Et aujourd’hui, je me plonge dans cette ambiance Me voici dans la mouvance du hip-hop en free-lance Qu’importe les temps, je ferais toujours ce rap de complaisance. Zara Tosta… Voilà mon entrée dans ce monde ou plutôt ma renaissance ! >, propos de Zara.

C’est en 2009 ? l’école, que Zara fera la rencontre de Leoniss Kitchaa, éléve comme lui, qui marqua sa carrière. Leoniss étant beatmaker, rappeur, slameur, auteur-compositeur et disposant d’un home studio, lui donna la possibilité d’enregistrer son premier single ? On Fait Ça Bien ?, un morceau ? tendance mélancolique et festive ou Leoniss pose la voix dans le refrain. Le titre a fait carton lors des journées culturelles de son école et de là, le jeune Zara se faisait un nom dans le milieu du hip-hop kinois. Ces amis formants un groupe de soutien l’ont depuis accompagné, tout particuliérement Christian « Krikri » Lepira (CEO de TIKIL Records &manager), Kevin Lututala (comanager) et Adrien Tandu (son frére). Après ? On Fait Ça Bien ?, il fallait bien améliorer la qualité des prochains tubes de Zara ; après Leoniss vint DJ Bosky qui avec son frére Kassim avaient monté un Home Studio amélioré (avec le strict minimum du matérielvde studio). DJ Bosky a eu ? produire les trois premiers titres du street album Autant Vous Dire (volume 1) : ? Mon Blaze ?, ? À La Bonne Place ? et ? A La Bonne Place (Remix) ? en feat avec Leoniss Kitchaa’.

Amateur ? Semi-Pro

Toujours avec cette envie d’évoluer à tous les niveaux, notamment la qualité des enregistrements et de grandir lyriquement, les enregistrements devaient dorénavant se faire dans un studio pro. Avec l’aide de Kris, collégue de classe, dont le père,Mr Zola est ingénieur de son et propriétaire du studio SABAB (l’un des meilleurs de Kinshasa) ayant travaillé avec les grands artistes de la musique congolaise dont Papa Wemba,JB Mpiana, Paul Ngoie (Jafrozz) ; Zara et toute sa team pouvaient alors voir les choses en grand.
En 2010, Christian Lepira dit Krikri & cie donne naissance au label Tikil Records, dont le lancement n’a pas encore été officialisé pour mener à bien les projets de Zara Tosta ainsi que celui d’autres artistes congolais. Zara enregistra les deux derniers sons du street album : ? L’Auditeur ? en référence ? son nickname et ? Pas Venu Pour Perdre ? en feat avec Candeur Kiss pour sa belle voix.
Avec plusieurs showcase et prestations en 2010, il commença l’année 2011 en faisant, avec Leoniss, la première partie du concert de La Fouine ? Kinshasa.

À la conquête du monde extérieur

Après la bonne prestation en avant-première de La Fouine et l’obtention de son bac en section scientifique/math-physique (série S dans le système français) avec comme mention très bien, 2011 sera une année pleins de bonnes choses et surprises pour Zara. En février, Zara est élu artiste du mois et révélation de l’année d’une radio musicale de Kinshasa, et le titre ? Pas Venu Pour Perdre ? comme chanson du mois. Le street album se retrouve sur les plateformes musicales telles qu’iTunes, ainsi que sur son blog personnel et officiel : http://www.zaramusik-officiel.skyrock.mobi.

On compte aussi dans sa discographie la collaboration avec Kozi ancien membre du label Bomayé Muzik dont l’artiste principal est YOUSSOUPHA, pour le remix du titre à Niama , titre phare de l’album de Kozi.

Après à Autant, Vous Dire à, c’est un autre projet que Zara nous a fait découvrir cette année, le projet ? Entre Deux Mondes/Between Two Worlds ?, ce dernier pour signifier l’envie de conquérir le monde extérieur. Le projet est caractérisé d’un métissage culturel, rythmique et lyrique. Les sons sont encore ? découvrir dans les jours qui viendront, et trois sont déjà en ligne sur son blog : ? Perfect Day ? feat RG Blow (rappeur et chanteur bilingue congolais), ? For U Mama à la préférée du rappeur et ? My Valentine ? feat J. Beale (chanteur canadien). Sur les autres titres, non parus, que compte le projet, on peut citer : ? Un Jour ? reprise d’une chanson de l’artiste Abd al Malik, ? La Téte Haute ? o? l’artiste fait référence ? son berceau… l’Afrique, etc. Suite ? une fuite les titres ? Back To The Money [feat J. Beale] ? et ? Back To The Money (Remix) [feat J. Beale & RG Blow] ? ne vont pas figurer sur le projet ?
sa sortie.

Une large visibilité

Toujours sur une autoproduction et depuis peu résidant en Belgique où il poursuit ses études à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) ; Zara travaille, pour plus de visibilité, sur ses premiers clips et son premier album dont le titre n’est pas encore connu.
Zara a un œil particulier sur ce qui se passe actuellement dans son pays, la R.D. Congo, et partout en Afrique, dont le Sénégal ou réside actuellement son comanager. Peut-être une source d’inspiration pour les titres qui viendront ? L’avenir nous le dira !

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *