InterviewNews

[CHRONIQUE] : DAMSO – BATTERIE FAIBLE

damso 92i T2k

CHRONIQUE : DAMSO – BATTERIE FAIBLE

Pour le grand public kinois et congolais, Damso est encore relativement inconnu.
Un couplet posé sur le dernier album de Booba dans « Pinocchio » qui a marqué les esprits et une première partie à son concert de Bercy ; le voilà avec un album le 8 juillet, auréolé de son statut de future star de la diaspora congolaise et tout ce qui va avec.‎

Comme d’autres, Damso, le Mwana Y’a Ngaliema fait partie de la nouvelle garde du rap francophone. Il représente l’une des meilleurs plumes de la TRAP avec un flow dont il détient le secret et l’usage décomplexé d’autotune.
Damso se démarque musicalement du reste de la Trap Belge/Française avec son dernier Palaki de 12 titres  » Batterie Faible  » disponible depuis le 8 juillet 2016 en écoute sur la webradio talents2kin.

damso_cover

1. Périscope : Cruelle sensation à l’écoute du premier track en référence à l’affaire Serge Aurier‎, Damso ‎a eu la décence d’annoncer la couleur du projet avec une Trap pure et dure : il ne fait que du sale et a pris le temps de faire un Big up à Kopp qui le produit et l’encadre, sans oublier OPG. ‎

2. Débrouillard : Sur la terrible prod de MjNichols, Damso se‎ décrit comme étant un « débrouillard à jamais » en référence au Bana Station Macampagne ( Ngaliema), que des frappes sur le morceau. Et il nous explique qu’à buka bic… c’est finit les cours à l’université Protestante Au Congo ou encore dans une haute école bruxelloisse ‎« Comme Dolfa, négro, pour moi la school c’est finished. Vers le succès je marche, j’ai des ampoules aux pieds à chacun d’mes pas c’t’un remake de Billie Jean.

3. Exutoire : Une auto-production, on se rend compte du talents de Damso aux manettes; une prod très efficace avec un très bon piano on se croirait dans le hall du Grand Hôtel Pull Man de Kinshasa. On y retrouve toute sa sincérité ainsi qu’une plume aiguisé comme Gandhi. « Loin des plages ensoleillées j’ai su trouver sommeil, le cœur sur une plaque allumée j’écoute Agnès Obel « ‎.

damso-cover

4. Quotidien de baisé : Damso toujours à la production. Une aisance au micro qui l’en a plus rien à branler.‎

5. Sombre : C’est le son au niveau texte, le moins recherché mais l’atmosphère et la vibe sont au rendez-vous comme ce passage nous le montre : « Sombre négro, sombre youv’ en pleine zone Sombre négro,sombre youv’ en benzo Sombre pussy sombre bitch en pleine zone sombre pousse ces bitches dans le bando tout est bressom tout est black black‎».‎

6. Que de la vie : Grosse prod, Technique & Flow au Rendez-vous pour le plaisir des kiffeurs de rap. Ebandeli Tina Lifobo Oza yako Sepelas. On sent le congolais, digne fils de Papa Wemba & King Kester, frère de Fally… Ndeko a créé le mot  » Noiremalement » ‎« j’ai manœuvrer dans la pièce et j’ai niqué sa mère nwarmalement, nwar-nwarmalement, un joint de be-her dans la caisse, j’fume au bord de la mer nwarmalement nwar-nwarmalement».

damso_scene

7. Amnésie : Notre coup de cœur, l’un des sons les plus personnelles de l’album. Récit d’un suicide d’une probable ex petite amie de l’artiste. Texte sans filtre c’est ce qui fait sa beauté. A écouter absolument… ‎

8. Graine de sablier : Souleymane Beats nous emporte déjà avec sa belle mélodie, Damso azo beta ba nkunga y’a danger sans forcing. Un titre dans lequel William Kalubi aka Damso, est à la poursuite de son enfance difficile à Kinshasa, entre guerre et pillage, mais également les problèmes de santé de sa maman afin de les tuer pour les oublier définitivement.

09. Beautiful : No comment. Écoute seulement

10. Bruxelles Vie : « Si j’suis au sol c’est que j’tape des pompes
 J’consulte mon solde, je règle mes comptes ». Un excellent Damso azo tambwisa mbuma sur cette prod.

11. Autotune : Mwasi Y’a Pakadjuma n’a pas de chance avec Dems « J’suis incapable de nous voir ensemble. Mon cœur est myope de souche ». Le Grand Dems s’essaie sur un terrain ou l’on l’attendait pas et il le fait avec maîtrise, ça sonne terriblement bien. Quelle maîtrise du chant !

12. Monde : Pour ce dernier track, il est encore une fois à la prod. Refrain Y’a Kafu, Placement de syllabes très travaillé, Atmosphère y’a mystique na Flow Y’a Malembe to kabwani bien quoi pona suka mais keba na mayi y’a ebale.

Batterie Faible a une note de 7,5/10

Merci à toi Damso, Dems, Grand Poseidon.

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *