News

Dans son nouvel opus, Général Glock s’insurge contre les tueries à répétition à l’Est du pays

general

La chanson s’intitule « Biso K’aa boye ». Un titre interpellateur de l’artiste Général Glock, qui évoque la situation sociale, Politique et économique qui prévaut en République Démocratique du Congo.

De la misère qui gangrène dans le chef de la population, en passant par les tueries perpétrées dans la partie Est du pays, Général Glock n’a pas caché son ras-le-bol.

« Sauts de mouton c’est bien mais le ventre d’abord »

Lancés il y a plus d’un an, les travaux de construction des sauts- de- mouton censés désengorger les routes qui mènent vers l’Ouest et mettre un terme définitif aux embouteillages s’embourbent et n’ont pour l’instant fait que les intensifier.

En tant que Général dans le monde d’urbain, Glock interpelle les décideurs sur la nécessité d’améliorer la situation sociale de la population qu’à la place d’exécuter des projets faramineux en termes de budget, qui sera même détourné…

« Eloko ezo boma mboka eza pauvreté té mais ki motema mabe ya ba politichiens ».

Plus loin, l’artiste lâche de punchlines à l’égard des politiciens véreux qui ne font que renflouer leurs poches à la place de s’occuper la vie sociale de la population caractérisée par une misère à outrance.

La chanson est disponible sur les différents plateformes de téléchargement et talents2kin.com

Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *