AfrikInterview

[INTERVIEW – AFRIK] Sosey :Mon univers musical est varié avec une grosse tendance hip-hop , rn’b , dancehall et afrobeat…

sosey 1

Talents2kin : Bonjour Sosey, pouvez-vous vous présenter auprès de nos internautes ?

sosey-1
Sosey :Bonjour tout le monde, je suis SOSEY un artiste musicien évoluant au Congo Brazzaville. Mon univers musical est varié avec une grosse tendance hip-hop , rn’b , dancehall et afrobeat.

Talents2kin : Comment vous êtes vous retrouvé dans la musique & pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Sosey :  J’ai fait mes débuts en 2008 avec mon premier crew DC Massacre et en 2013 j’intègre BELLE RAGE MUSIC ,le label du rappeur Teddy Benzo avec qui j’ai produit un album « City All Star » . En mars 2016 je signe un contrat de production exclusif avec FIRST CLASS MUSIC un label installé à Pointe Noire.

Talents2kin : Quelles sont vos références musicales ?
Sosey : Je suis un grand fan de dancehall , d’afrobeat et de musique traditionnelle de chez moi.

Talents2kin : Quel est votre processus créatif ? Comment naissent les singles de Sosey ?

13835895_10209781114025115_1195733558_o

Sosey : Tu sais, je calcule très peu quand je rentre au studio. Tout se fait sur l’humeur du jour et sur mon vécu parfois triste parfois joyeux. Je fais une musique qui me plaît et jusque-là ça marche bien.
Talents2kin : Aujourd’hui, vous êtes sous contrat avec le label First Class Music basé à Pointe-Noire, comment s’est passé votre signature ? Quels en sont les avantages ?

Sosey: Le feeling s’est très rapidement installé entre FIRST CLASS MUSIC et moi après la sortie de mon single « Ko Yoka Té ». C’est à juste titre que nous entretenons une relation tendre , indulgente , fraternelle et professionnelle . Mon équipe crois en moi et est prête à me soutenir, à m’emmener à bon port en développant ma carrière. En somme, la vision derrière tout ça est grande.

Talents2kin : Au mois de Février dernier, vous aviez dévoilé votre single #Koyokate, single sur lequel nous vous avons découvert. Avez-vous reçu des retours de ce son ?

Sosey : Le retour est très positif car grâce à ce son , mon fan base s’est encore élargi et donc on me sollicite beaucoup plus qu’avant.

Talents2kin : Après Koyokate & Ça va aller , la suite c’est ?


Sosey :  la suite c’est la préparation de mon prochain album et préparez-vous à recevoir du lourd . Le Pilina Boy ne donne pas le lait.

Talents2kin : Quelle est votre lecture de la scène Urbaine Africaine ? Et particulièrement, celle de ton pays ?

Sosey : Une vague de prise de conscience monte en puissance au niveau des peuples africains. Ils savent désormais qu’ils peuvent produire et consommer leur propre musique et nous avons su transmettre ce virus au monde entier car force est de constater que l’Afrique détient le courant musical actuel et grâce à ça je peux voir les choses changer dans mon pays. Les congolais consomment de plus en plus congolais et c’est très bien.

Talents2kin : Que penses-tu de la scène rap de ton pays ?

Sosey : Le rap , le hip hop et la musique urbaine en général est vraiment entrain de se démarquer des autres styles musicaux depuis un moment dans mon pays . Les jeunes sont comme animés par une farouche volonté de faire connaître leur art qu’ils aiment . La prise de conscience en est pour quelque chose.

Talents2kin : Vu de Pointe Noire, comment elle se comporte la scène urbaine de la RDC ? Arrivez-vous à la consommer ? Connais-tu certains artistes de Kinshasa/Lubumbashi ou autres, ceux que tu suis de près ?

sosey-poitenoire

Sosey: Il est quasiment impossible de vivre en Afrique sans sentir la vibe kinoise car elle est un des éléments les plus importants du mouvement musical d’Afrique. Perso j’ai un kiff pour INNOSS’ B. J’aime sa vibe .

Talents2kin : un mot pour la fin

soseybay
Sosey: Merci à Talents2kin pour ce privilège. Ça ne peut qu’être un plaisir de passer sur un canal aussi influent que Talents2kin pour s’exprimer. Merci et Big up à vous et à ceux qui me supportent de près ou de loin. Vous êtes ma force.
PILINA VÉ ?

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *