Interview

Les acteurs :  » Dans mes débuts, je n’étais pas considéré vu mon métier de photographe ( Ephraim Baku)

ephraim

Les projecteurs de votre rubrique « les acteurs » se sont focalisés sur Ephraim Baku, un photographe renommé à Kinshasa.

Avec ses 9 ans de gloire et de lutte acharnée, Ephraim Baku a pu se faire un nom sur le microcosme fonctionnel de la photographie à Kinshasa.

Durant son parcours, le jeune photographe nous livre des secrets de fois frustrant s’agissant de ses débuts dans la photographie.

 » Les difficultés étaient beaucoup plus au niveau de la considération. Ce n’était pas facile d’être considéré au niveau de la société en exerçant comme métier la photographie. Et surtout au niveau de ma famille, ma mère ne voulait pas que je devienne un photographe. » a-t-il précisé au micro de Talents2kin.

À en croire notre acteur du jour, la société regardait autrement les photographes à l’époque ; genre un métier des pauvres, de certaines personnes qui ont raté la vie…

Cependant, autres difficultés rencontrées par notre chasseur d’images à l’époque de ses prémices, c’est la problématique des matériels appropriés.

 » Ce n’était pas facile d’avoir les matériels à jour à l’époque, mais aujourd’hui tu as la capacité de commander n’importe quel matos puis on te livre dans quelques jours. Avant on faisait du porte à porte pour louer les matériels » ajoute Ephraim Baku.

✍️ Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *