La première édition des flammes awards a vécu, et la religion « kitendi » était au rendez-vous chez les stars congolaises lors de la soirée de remise des prix qui a eu lieu au théâtre de châtelet à Paris.

Très ancrée dans la vie urbaine congolaise, la Sape avait notamment une place dans cette édition chez les artistes d’origine congolaise qui ont pris part à cet événement et qui ont également été récompensés à travers différents prix.

De Fally ipupa à Didistone, en passant par shay et Damso et les autres, papa wemba ekumani a été ressuscité.

Il y avait le tapis rouge et les tenues de soirée particulière pour les Congolais.

Vêtue d’une longue robe blanche, Didistone a illuminé la soirée des flammes. Remarquable dans sa tenue, la fille de la légende de la rumba congolais koffi olomide a ému la scène de la cérémonie en annonçant le vainqueur du prix R&B de l’année, prix qui a été remporté par le congolais Tiakola.

De son côté, la belge-congolaise shay en robe rouge sur le tapis rouge, a fait parler de lui grâce à la particularité de sa tenue qui avait un petit trou qui exposait en émiettement son nombril.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Talents2kin.com (@talents2kin)


S’agissant de fally Ipupa, son blazer grise assorti de sa chaussure a fait jaser la communauté congolaise sur la toile, si pour les unes Dicap la merveille a fait « bilata lata » , par contre les autres en trouvent esthétiquement jovial puis particulièrement particulier. Et Dadju a débarqué en gentleman avec son ensemble de manteau.

Sur le tapis se distingue aussi Tiakola qui défilait tout en costume noir accompagné aux pieds d’une paire de basket qui va avec. Aussi, SDM qui était tout en noir a fait souffrir l’animal aux pieds, et l’on a également remarqué Damso en noir-blanc et la danseuse Jeny bosenge en robe noire courte et moulante.

https://www.instagram.com/p/CsI3xE7MvWO/

✍🏼 Pop KIDIMBU

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Shares: