News

Désignation de Gims et Dadju ambassadeurs de la rumba, des passeports diplomatiques qui allument la toile

Ambassadeur

D’après le journaliste et correspondant de RFI Pascal Mulegwa, les chanteurs Gims et Dadju sont bombardés ambassadeurs de la rumba congolaise par le président Félix Tshisekedi.
Après cette annonce, les langues se délient et les réactions ne cessent de tarir de part et d’autre.

Revenant sur certains faits, Dadju, natif de Seine-Saint-Denis, est un auteur-compositeur, interprète français et puis son grand frère clame haut et fort qu’il se sent plus Français dans l’âme, dans le cœur et en esprit que congolais.

« Je suis né à Kinshasa mais je suis arrivé en France à 2 ans. Je suis français dans l’âme, dans le cœur et esprit. Il me manque « le papier officiel ». Je suis un drapeau français à moi tout seul. Quand je voyage au Qatar, aux États-Unis… je me présente comme un artiste français. PAS CONGOLAIS » avait-il précisé.

Cependant, octroyer un passeport diplomatique congolais à un artiste qui se sent français ne serait-ce pas une erreur ? puis le désigner comme porte étendard de la culture congolaise pour faire briller la RDC à l’extérieur est juste un spectacle de farandole.

Réagissant sur Twitter à propos, le prince ley PEGGUY TABU lâche :
« Et Fally est donc… Un Rappeur français selon lui j’imagine ».

Pour Yasser Makoba, président de la dynamique des jeunes pour la révolution, « n’est-ce pas sentimentale cette décision de la présidence de la RDC ?, sinon expliquez-nous pourquoi doit-on élevé un rappeur français au titre d’ambassadeur de la rumba pendant que Ferre Gola, Fally Ipupa, Koffi Olomide, Innoss’b… se battent pour la survie de cette rumba sans l’appuie du gouvernement ? »

De son côté Dende Lexxus legal n’a pas manqué des mots, le désormais cadre de l’Ecide de Martin fayulu a exposé via son compte Twitter, un visuel illustrant Ferre Gola, Fally Ipupa et Héritier Watanabe avec comme légende :

« Nous, musicalement vôtre! la Rumba,
la crème, … un échantillon parmi la pléthore ».

Par ailleurs, plusieurs personnes souhaitent que la présidence de la République puisse revoir soit revenir sur sa décision qui selon certains cadres de la culture congolaise, est prise d’une manière précipitée sans pour autant analyser les faits

✍️ Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *