« aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années « , le talent et les dons innés n’ont pas besoin d’attendre les années de maturité pour s’exprimer, le cas de l’artiste Tshanda Sangwa dit « bébé Tshanda » en est la preuve palpable.

L’histoire retiendra qu’il fut gamin,bourré des talents, Bébé Tshanda à 6 ans a réussi a drainé une foule immense au stade des martyrs de la Pentecôte, inimaginable vu son âge.

Bien que sous encadrement de ses parents, Tshanda avait inauguré l’ère de la G5 ou 5e génération des musiciens congolais. Véritable enfant star, le fils de maray maray sangwa a laissé des traces et a inscrit son nom dans le panthéon des géants qui se sont produits au grand Libulu.

Avec un succès fou à 6 ans,Le 25 décembre 2002, Tshanda affronta le stade des martyrs et a réussi son pari devant plus de 65 mille spectateurs .
A l’époque où l’internet était encore luxueux au Congo, l’enfant de 6 ans avait démystifié cet édifice omnisports avec un spectacle inédit.

Cette production lui vaut son pesant d’or dans le microcosme musical en République Démocratique du Congo et à son âge, l’enfant star avait déjà des tubes notamment « leja bulela », « kombo na nga»
Sa voix dans des sports publicitaires des produits cosmétiques a fait également de lui un géant….

✍🏼 Pop KIDIMBU

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Shares: