Il est l’une des légendes du gospel, de la musique chrétienne (Rumba) de la République Démocratique Congo. Auteur-compositeur et chantre aux chansons à succès, Aime Nkanu n’a pas caché ses impressions après l’inscription de la rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Via son compte Facebook certifié, l’interprète de « parfum » a invité les jeunes de la nouvelle vague d’aimer notre musique sans rejeter d’autres cultures qui, précise-t-il, vous est déjà familier.

À en croire le frère Nkanu, le gospel ou l’évangile qui se transmet dans une enveloppe, cette vase doit être bien, être, insiste-t-il, digne du Roi que nous servons.

Par ricochet, l’interprète de la chanson « histoire d’amour » a félicité et remercié Teddy Diso dit « monsieur ke chantre » pour son album KIMYA qui regorge des titres Rumba exceptionnels dont le hit du moment : « Lelo Lelo ».

 » Merci à ce jeune Teddy Diso de l’école du pasteur Moïse MBIYE pour cette belle mélodie (illustrant l’extrait de la chanson Lelo Lelo) qui contient un message touchant » a indiqué le frère Aimé Nkanu.

Très touché par ce message d’encouragement, Teddy Diso n’a pas manqué des mots pour son « Papa » :

 » C’est un grand bonheur pour moi de voir qu’une légende, une icône, un véritable pilier de la musique de mon pays puisse penser à moi. De tout cœur, merci papa aimé Nkanu❤️. Soyez en même temps fier de vous-même, parce ce que ce que nous faisons aujourd’hui, c’est de vous que nous l’avions tiré.  »

✍️ Pop KIDIMBU

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Shares:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *