D’après la notification de madame Rose Mutombo Kiese ministre d’État, garde de Sceaux, ministre de la Justice, la décision prise par le président de la commission nationale de censure des chansons et spectacles, interdisant la chanson « Nini Tosali Té » du groupe MPR apparaît illégale.

Évoquant le décret n° 003 du 21 février 1996 pourtant création d’une commission nationale de censure des chansons et des spectacles en son article 9 se rapporte à la composition de cette commission qui a en son sein un comité de Direction, des représentants-Délégués des ministères, services, confessions religieuses et associations sans but lucratif, également les articles 5 et 6 qui stipule que le quorum des décisions en l’occurrence, la majorité des membres présents, la patronne de la justice congolaise précise :

 » En considération de ce qui précède, il apparaît sans conteste que votre décision est illégale en ce qu’elle est prise en l’absence des autres membres de la commission comme l’exigent les dispositions sus évoquées »

Par conséquent, martèle la ministre, je vous instruit, toutes affaires cessantes de rapporter la décision […]et me fournir des explications quant à la procédure par vous suivie pour prendre pareille décision.

✍️ Pop KIDIMBU

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Shares:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *