News

Après ses titres « ingratitude », « mboka Ekufi », Tshala Muana dévoile « Fatshi béton », elle décrit le pouvoir actuel comme étant celui venant de Dieu

Tshiala Muana

C’est un revirement à 220 km à l’heure pour Tshala Muana. Kabiliste vertébree et auteure de plusieurs titres qui taclent le pouvoir en place, la Mamu Tshala vient de sortir un nouveau titre intitulé « Fatshi béton » où elle encense l’actuel président de la République Démocratique du Congo.

Sur la toile, des questions se posent pour comprendre le changement inattendu de celle qui est considérée comme une cacique de Kabila. Dans sa nouvelle chanson, l’interprète du titre « ingratitude », le morceau qui allume Félix Tshisekedi, a changé de costume.

En Tshiluba, Tshala Muana décrit le pouvoir de Félix Tshisekedi comme étant un pouvoir qui émane de Dieu, tout en expliquant la lutte de son père le sphinx de Limete Étienne Tshisekedi.

Comme on le dit souvent dans le jargon lingala « mabukana akufa », la reine de Mutuashi n’a pas manqué l’occasion de glorifier la première dame Denise Nyakeru ainsi que certains collaborateurs du chef de l’État.

Obtenant la traduction de la chanson, l’auteure de tshanza chante :

« La personne qui place Dieu devant tout, Dieu ne l’abandonne pas. Quelle que soit la longueur ou durée de la nuit, le soleil apparaîtra. Le lion est sur le chemin, soutenons-le. Dieu qui a créé les humains, a créé les temps. Les enfants de Dieu ne peuvent pas rater, ce temps est du fils de plein le fauteuil [Etienne Tshisekedi], le temps des enfants de Nsanga Lubangu ».

 

https://www.youtube.com/watch?v=7x39D9RZd9o

Toujours dans le même morceau, elle sollicite l’apport des congolais pour soutenir la politique de Félix Tshisekedi qu’elle qualifie de Lion.

D’après elle , le chef de l’État Félix Tshisekedi est un « homme solution » et avec lui le pays est en train de s’améliorer.Pourtant son titre « MBOKA Ekufi » contredit ses paroles actuelles…

✍️ Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *