News

Le célèbre chanteur congolais « général Défao » range le micro. le géniteur de Big stars est décédé au Cameroun de suite d’une courte maladie

C38F44B6 910E 4CEF A201 BD2FABD91481

 

La nouvelle est tombée juste dans la soirée,la rumba congolaise perd l’un des ses faiseurs. Francis (François) Lulendo Matumona dit « Le général Defao » vient de tirer sa révérence ce 27 décembre 2021 à Douala au Cameroun alors qu’il préparait à célébrer ses 63 ans le 31 décembre.

Si pour certaines sources contactées à partir de Douala soutiennent que l’artiste s’en est allé de suite d’une crise cardiaque,ses proches évoquent une disparition dûe à la Covid-19. En attendant,la confirmation de l’hôpital sur la maladie auquelle l’ancien du groupe zaïko Wawa a rendu l’âme, il sied de retenir que sa popularité auprès des Congolais ne fait aucun doute. Cette notoriété découle de sa voix, à la fois musicale, limpide et énergique et ses pas de danses.

Auteur de 17 albums, l’interprète du tube « amour scolaire » est resté toujours dans son registre de fervent défenseur de la rumba congolaise, ses titres classiquement structurés dans le moule rumba-sébène, ses pas de danses, ses chorégraphies, ont fait de lui non seulement l’une des meilleurs voix de la RDC mais également le meilleur danseur de tous les musiciens de sa génération. Il avait cette facilité à mouvoir son corps massif dans des déhanchés impossibles.

Cette disparition de Def ‘Def n’a rien d’une fake news car souvent l’artiste était victime de l’infox sur de sa mort.

Le général quitte la terre des hommes mais en laissant ses soldats bien formés puis ses œuvres continueront à nous bercer car, dit-on, l’artiste ne meurt jamais.

✍️ Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *