Newspeople

Cinéma : Célèbre dans son rôle « Mongali » incarné dans la vie est belle, l’acteur congolais Riva Kalimazi rejoint son ami d’enfance Papa Wemba dans l’au delà

3E5CF33F 5364 40BC A982 EB3CC2CA445C

« Aucune colère, vengeance ou malédiction ne hante la mort, l’au-delà est un lieu d’amour absolu dans lequel les âmes, débarrassées des émotions humaines, font l’expérience d’une revue de vie avant de se réincarner sur terre pour poursuivre leur apprentissage », dit-on.

Tôt ce matin, le monde du cinéma congolais connait de nouveau une perte énorme, le célèbre Riva kalimazi, l’acteur qui a incarné le rôle de « Mongali » dans le film « la vie est belle » vient de tirer sa révérence de suite d’une maladie.

Surnommé « Delo Pipo » pour son côté altruiste, Riva Kalimazi dit Mongali rejoint donc dans l’au-delà son ami d’enfance et compagnon d’art Papa Wemba. Le frère du colonel civil « Jagger  » a quitté la terre des hommes à l’hôpital ngaliema center de Kinshasa, toujours avec sa coupe des cheveux en dreadlocks.

« Retour sur son de Mongali dans le film la vie est belle »

Après avoir sillonné le monde avec son père diplomate, ambassadeur plénipotentiaire de la mouvance mobutu, Riva Kalimazi est revenu dans son Congo natal en 1983. Altruiste, l’enfant de l’ambassadeur devrait vivre autrement, pas comme il en avait l’habitude loin de son pays. Del pipo fréquentait tout citoyen même le plus démuni.

D’après nos source, DEl Pipo fréquente des amis évoluant dans le sillage du Centre culturel français pour essayer d’être en mode Kinshasa. En 1986, il fait partie de l’équipe de production du film « la vie est belle » de Benoît Lamy et Ngangura Mweze en qualité de régisseur et chargé du casting.

Cherchant le profil du personnage de « Mongali », ses collègues n’avaient trouvé personne pour interpréter ce grand rôle. Ses amis ont vu en lui les qualités requises pour incarner ce rôle puis tout lui colle comme un gant.

 

562F7B84 7825 43BA 8427 8FBC670C2F5D
Par la magie de l’écran, il prend du galon auprès du public, depuis ce moment magistral « Mongali » ne passe plus inaperçu.

En 1992, il devint donc une personnalité marketing en faisant des spots publicitaires pour plusieurs firme dont les sociétés brassicoles puis lanca le spot Primus « alinga mosala » qui fait rage et signe en compagnie de son ami Papa Wemba, un contrat d’artistes et de production en 1994 avec la bralima…

✍️ Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *