Interview

Éliminatoires mondial 2022: la RDC dans le nuage (Dossier)

WhatsApp Image 2021 10 11 at 13.51.03 1

Le mal est profond dans les cœurs des congolais, amoureux du ballon rond. A chaque fois l’équipe de la République Démocratique du Congo essaie de prendre de la varappe, de l’ascension, une grosse désillusion apparaît toujours.

En déplacement pour jouer les barea du Madagascar,les léopards de la RDC ont courbé l’échine devant une équipe malgache pourtant les fauves congolais aviaient déjà résultat du match Bénin-Tanzanie (0-1), une occasion farouche pour prendre le contrôle de la manette de ce groupe J, hélas !!! Les hommes d’Hector Cuper ont perdu par un but à brosse la rencontre.

Un but malgache dès la première minute, Novy rakotomarimalala le sauveur !!!

Personne n’y croyait, mais la motivation de leurs supporters venus encourager l’équipe, la présence dans le stade de leur président de la République a joué dans les mentales des barea qui ont dès le début de la rencontre ouvert le score
à la 1ère minute de jeu.

Première incursion, première réalisation des barea par l’entremise de Novy rakotomarimalala qui a battu d’un contre-pied le portier congolais Joël Kiassumbwa. Méconessable, les léopards ont été malmenés pendant les 25 minutes de la première partie.

« Le malheur ne vient pas seul dit-on », chancel Mbemba et Mbokani blessés

Déjà mené au score, les léopards de la RDC ont perdu sur l’air de jeu un des ses lieutenants Chancel mbemba,qui a dû quitter le terrain pour blessure à la 16e minute. de la partie. Les hommes de Raoul Cuper noyés, présentent un jeu décousu, sans précision. Ils ont tenté de se réveiller la 27e minute pour essayer de prendre le contrôle de la rencontre. De son côté, l’équipe malgache subit une petite pression mais tient toujours le taureau par les cornes et ne lâche pas jusqu’à la fin de la première partie.

Dès le retour des citrons, les Malgaches ont compris certes le côté productif du jeu congolais, la rencontre devient de plus en plus serré et ils ont coincé le latéral droit de la RDC qui faisait des incursions,des centres qui pourraient profiter aux léopards de faire la différence. Mukolo Amale dit « Soso » bloqué, la ligne offensive aussi stagne dans l’inertie totale et Dieumerci Mbokani blessé à son tour, laisse la place à Ben Malango qui n’a pu faire la différence.

« Bakambu, l’ombre de lui même »

Pourtant renard de surface, Cédric Bakambu n’ouvre toujours pas son compteur but depuis le début des éliminatoires de la coupe du monde devant amener au pays de pétrole en 2022.

Une occasion en or se présentait à la 55e minute pour bakagoal afin d’égaliser, hélas l’avant centre de Beijing Gohan envoya le cuir aux oiseaux, et l’espoir de tout un peuple s’envola.

Cependant,la fin de la rencontre interviendra à l’avantage des barea très motivés qui se relancent et comptent désormais 3 points. La tête du groupe J est contrôlé par la Tanzanie , suivie du Bénin, la RDC toujours en mode calculatrice revient à la 3e place puis Madagascar clôture.

✍️ Pop KIDIMBU

Shares:
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *