La récente sortie médiatique de Fally ipupa avant sa production aux francopholies SPA a suscité beaucoup des réactions sur la toile.

Si les uns traitent l’aigle de Kinshasa d’ingrat, par contre son ancien mentor qui l’a propulsé au devant de la scène musicale,koffi olomide ne partagent pas cet avis. Dans une émission diffusée sur YouTube, le grand Mopao a indiqué que Ipup’s n’eut pas du tout débuté sa carrière musicale au sein du groupe quartier latin, il soutient d’ailleurs que Dicap a commencé dans son quartier « bandal » au sein du groupe talent latent.

Le quadra précise également que l’interprète de « eloko » eut tenté son passage à l’orchestre wenge musica maison mère avant de venir au sein du quartier latin.

A la question du chroniqueur sur les propos de Fally Ipupa , Koffi Olomide n’a pas eu sa langue dans la poche:

 » est-ce que c’est faux ce qu’il a dit [fally ipupa]? La question du journaliste était de savoir par où il a commencé et non par où il a été propulsé. Il a dit que la vérité, même moi je sais que mon enfant avait commencé dans un orchestre à bandal, leur orchestre du quartier  » a martelé Le quadra.

Il sied de noter que talent latent, un assemble musical des artistes issus majoritairement de la commune de bandalungwa. Ils sortirent leur unique album intitulé « La Nouvelle Vague » en 1999, le projet est sous-titré « A l’œuvre on connait l’artiste » se traduisant par « on reconnaît l’artisan par son travail ».

Hélas, le groupe n’a pas tenu jusqu’à se dissoudre la même année alors qu’ils travaillaient sur leur deuxième album. Le départ fut remarquable, les autres ont rejoint le groupe « academia » transfuge de quartier latin de koffi olomide puis fally Ipupa intégra latino.

✍️ Pop KIDIMBU

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Shares: